BUREAUX ET LOCAUX TERTIAIRES A RENNES : BILAN 2022 ET PERSPECTIVES 2023

Interviews de nos consultants qui parlent du bilan 2022 et des perspectives 2023 du marché rennais de l'immobilier d'entreprise. Partie 2/2 : les bureaux et locaux tertiaires.

lire l'article

L’AVIS DES CONSULTANTS DE L’EQUIPE ARTHUR LOYD DE RENNES 

En ce début d'année 2023 marqué par une conjoncture complexe, nous avons recueilli les propos de Justine HERY (Responsable du pôle Bureaux et Commerces) et Xavier FRANCOIS (Responsable du pôle Fonciers, Entrepôts et Locaux d’Activités) qui nous partagent leurs éclairages sur le marché rennais de l’immobilier d’entreprise en leur qualité de consultants pour l’agence Arthur Loyd Rennes.

Outre leurs réactions au très bon classement de la métropole dans l’édition 2022 du Baromètre national Arthur Loyd (qui mesure et compare l'attractivité de 50 aires urbaines et agglomérations), ils nous parlent des atouts du territoire et des forces du marché local avant de dresser des perspectives 2023 pour les marchés des bureaux et des locaux d’activités et des entrepôts

Voici la seconde partie de ces entretiens avec les propos de Justine sur le marché rennais de l'immobilier de bureaux.

Etes-vous surprise du bon classement de Rennes dans le Baromètre Arthur Loyd 2022 ?

"Je ne suis pas surprise par les très bons résultats de Rennes dans notre Baromètre Arthur Loyd national. Notre territoire bénéficie de nombreux atouts dont un grand nombre d’universités, la qualité de vie, l’offre culturelle et bien sûr la ligne LGV qui met Rennes à moins d’1h30 de Paris et qui a clairement renforcé l’attractivité de la ville.

Un autre atout de Rennes ce sont ses transports en commun avec le métro. La mise en route de la seconde ligne fin Septembre 2022 (13,4 km de ligne qui traversent la métropole du sud-ouest au nord-ouest) a eu un effet évident d’attractivité sur les zones de la Courrouze et ViaSilva dont les immeubles de bureaux se sont bien remplis. Aujourd’hui à La Courrouze l’offre est plus que rare avec pour ma part en tout et pour tout seulement quelque 600 m2 à vendre sur un parc de 125.000 m2. Même constat sur ViaSilva où on n’a pratiquement plus de disponibilité.

Je note pour ma part que les secteurs d’activités les plus actifs l’an dernier ont été les sociétés de la Tech et du numérique toujours très dynamiques sur Rennes, les professions libérales (avec notamment des projets pour proposer des petites consultations qui désengorgent les urgences) et les centres de formations qui ont été de gros consommateurs de surfaces tertiaires en 2022 et le sont encore en ce début d’année 2023. Parmi les gros deals bureaux de 2022, notons cette transaction à ViaSilva où la société Orange Business Service a acquis 9.000 m2.".

Quelles sont les forces du marché rennais des bureaux ?

"Rennes est passée en 2022 de la 7ème à la 6ème place au classement des Métropoles françaises en matière de demande placée sur le marché des bureaux. Sans surprise, le marché de l’immobilier d’entreprise à Rennes bénéficie des retombées positives de la LGV, et la multiplication des programmes immobiliers et l’offre étoffée de bureaux ne manquent pas de renforcer l’attractivité de Rennes aux yeux des investisseurs et chefs d’entreprise.

Résultat de cette popularité croissante, la demande (notamment à l’acquisition) est forte et l’offre se fait rare. Les opportunités disponibles sont très rapidement prises d’assaut et le marché rennais des bureaux est par conséquent très tendu.

Plusieurs zones et quartiers profitent de ce contexte dynamique au premier rang desquels EuroRennes, le quartier d’affaires central développé autour de la gare qui accueille déjà de nombreux services et sièges sociaux et proposera à horizon 2027 quelque 125.000 m2 de bureaux.

Autre quartier tertiaire qui a la cote, La Courrouze bénéficie d’une localisation idéale à proximité de l’aéroport de Saint-Jacques-de-la-Lande et d’une bonne desserte par la rocade. La seconde ligne de métro place également le quartier à quelques stations de la gare tgv, un atout qui attire les grands groupes sur le secteur historique de Dominos mais aussi sur le Pôle Courrouze, le Pôle Mermoz ou dans le périmètre de la Fabrique, cette halle rénovée par l’entreprise de communication rennaise Digitaleo qui s’y est installée avenue Jules Maniez.

Citons enfin le quartier ViaSilva dont le projet urbain s’étend sur 200 hectares et vise à terme l’accueil de quelque 150 entreprises sur 125.000 m2 de bureaux dans un environnement qui proposera également 6.000 logements, des commerces, des services et des loisirs.".

Quelles perspectives envisagez-vous pour l’immobilier d’entreprise rennais en 2023 ?

"L’année 2022 a été marquée par le remplissage des programmes situés sur les zones et quartiers desservis par le métro. Sur ces secteurs, il y a une pénurie d’offre disponible et la demande se reporte donc sur les autres quartiers, là où il y a encore des programmes neufs en cours de livraison qui commencent à se remplir, même si là aussi on peut anticiper un trou d’air pour 2024 car il ne reste que 6 programmes neufs à commercialiser… pour tout le marché rennais ! Il faudra ensuite patienter jusqu’à 2025-2026 pour les prochaines livraisons.

J’anticipe donc pour 2023 un redémarrage du marché de la location car il y a encore pas mal d’offres. Faute d’opportunités à l’acquisition, les entreprises qui ne peuvent pas acheter ont malgré tout besoin de se loger et de s’agrandir donc cela devrait bénéficier au marché locatif.

Côté investissement et faute de biens à vendre, l’année 2023 devrait être marquée par un ralentissement du nombre des opérations."

Comment Arthur Loyd Rennes se positionne sur le marché rennais de l’immobilier d’entreprise ?

"Sur Rennes notre agence est un acteur certes encore modeste mais nous avons de l’ambition et nous avons la chance de grandir chaque jour. Notre expertise du marché rennais couplée à notre dimension nationale grâce à notre appartenance au réseau Arthur Loyd nous permettent d’apporter des solutions sur mesure à nos clients bailleurs, investisseurs ou chefs d’entreprise et les aider à saisir les meilleures opportunités.".

 

Lire aussi la partie 1 du bilan 2022 et perspectives 2023 consacrée au marché rennais des entrepôts et locaux d'activités.

D'autres articles qui peuvent vous intéresser

photo-equipe-handball-d2F

PARTENARIAT AVEC LE SAINT GREGOIRE RENNES METROPOLE HANDBALL

Nouveaux partenariats avec l'équipe de Handball du saint Grégoire Rennes Métropole Handball.

ENTREPOTS ET LOCAUX D'ACTIVITE A RENNES : BILAN 2022 ET PERSPECTIVES 2023

Interviews de nos consultants qui parlent du bilan 2022 et des perspectives 2023 du marché rennais de l'immobilier d'entreprise. Partie 1/2 : la logistique et les locaux d'activité.

VENTE A INVESTISSEUR D'UN BATIMENT D'ACTIVITE DE 1400 M2 DANS LA ZI SUD-EST

Arthur Loyd Rennes réalise la vente à un investisseur privé d'un bâtiment d'activité de 1.400 m2 sur un foncier de 2.500 m2.

Toutes nos offres :
Bureaux, locaux commerciaux, locaux d'activité et terrains, ...